voyance

Quand les consultants abusent des médiums !

En mai 2016, madame Patricia B. de Reims m’avait contactée, profitant de la “question gratuite” proposée sur mon site. Je lui ai répondu rapidement avec rigueur et conscience professionelle. Celle-ci, agréablement surprise de la justesse et des détails de mon travail , s’est débrouillée pour trouver rapidement mon numéro de téléphone personnel, elle me prit de court un Dimanche pour répondre dans un délai de 2 heures à une question cruciale pour elle (une décision à prendre!). J’ai fait ce travail avec gentillesse et rapidité, la sentant angoissée.

Au fil des jours, elle a gardé le contact avec moi par internet en me remerciant sans cesse pour mes éclaircissements sur sa vie et ses interrogations. Les échanges téléphoniques se sont multipliés et les émails aussi. A l’issue… et sur sa demande, nous avons convenu d’une “consultation physique” fixée sur Melun, le vendredi 9 juillet… Ceci malgré l’écart géographique (les kilomètres pour elle n’étant rien), elle voulait absolument venir me voir.

Au delà de ses compliments à mon égard, qui n’étaient que des mots pour mieux endormir ma vigilance, car au son de sa voix spontanée et de son éloquence facile (même si mon pendule m’avertissait d’une malveillance), j’ai écouté mon côté altruiste qui m’anime fortement pour excercer mon métier. De plus, elle m’avait assuré de l’envoi par la poste d’un règlement bancaire immédiat pour me dédommager de mes nombreuses heures de travail. Entre temps, à chaque événement dans son quotidien, elle se manifestait et je lui répondais.

Mais le samedi 3 juillet, n’ayant toujours rien reçu en règlement, je la contactais contrariée. Elle me dit alors “s’être trompée dans mon adresse et devoir faire alors une opposition bancaire pour chèque perdu”. Ce même jour par téléphone elle affirmait : m’avoir renvoyé un autre règlement, cette fois bien libellé. Le jeudi 8 : point de règlement à mon domicile.

Le vendredi 9 c’était donc le jour du rendez-vous demandé. 14h j’attends et personne! Je lui avais par respect pour son éloignement réservé 1h30 de consultation sur mon planning. Les minutes passaient et aucun message de sa part, ni d’excuses sur mon portable. Pire ! Lorsque je tentais désespérement de la toucher pour comprendre son absence et son silence, je tombais sur sa messagerie.

Trop tard me direz-vous ! La situation m’apparut lamentablement claire : je venais d’être victime d’une personne mythomane abusant de l'”écoute” bienveillante d’une médium.

Je sais être compréhensive et humaine, mais les limites ont été franchies : honte sur les gens de cette sorte !

Moralité de cette anecdote: n’est-ce pas là un bel exemple d’abus de confiance et d’exploitation des mes compétences? Je suis profondément affligée par l’ingratitude, l’hypocrisie et les affabulateurs qui sont parmi VOUS les CONSULTANTS! Si une telle affaire devait se reproduire une seule fois, ce serait sans aucun regret que j’arrêterais les questions gratuites proposées initialement pour aider des personnes en difficulté.

Enfin il faut arrêter de décrier sur l’ensemble des professionnels de la Voyance et savoir distinguer “le bon grain du mauvais”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

11 − four =